Bilan session parlementaire. Martin Ouellet au service des gens d’ici

Le député de René-Lévesque et porte-parole de l'opposition officielle en matière d’affaires municipales et de transports, Martin Ouellet, a dressé le bilan de la dernière session parlementaire de la 41e législature de l’Assemblée nationale. Comme il l’a fait depuis son élection, Martin Ouellet s’est servi de toutes les tribunes mises à sa disposition afin de faire avancer les dossiers de sa région. Que ce soit les infrastructures routières, la défense des droits des travailleurs, des entrepreneurs et des citoyens, le député de René-Lévesque a placé les gens de chez lui au centre de ses priorités. Le dépôt d’une pétition de près de 19 000 signataires réclamant la construction d’un pont sur le Saguenay et le désenclavement de la Basse-Côte-Nord a été un moment fort des derniers mois.

« Les gens de la Coalition union 138 ont fait tout un travail afin d’aller chercher l’appui dont les élus avaient besoin afin de faire pression sur le gouvernement face à ces enjeux essentiels chez-nous. De donner une vitrine à l’Assemblée nationale à ces milliers de gens qui réclament de meilleures infrastructures sécuritaires ce fut tout un honneur. Dès les premiers instants à la suite de l’annonce du bureau de projet, j’ai talonné le gouvernement, le Premier Ministre, et la ministre déléguée aux Transports afin que soit annoncé le plus tôt possible le bureau de projet et avec des conditions qui satisfassent les gens du milieu. Ce fut un grand travail de concertation et je tiens à remercier tous ceux et celles qui y ont contribué. », a soulevé Martin Ouellet.

Au cours de l’hiver et du printemps, le député a poursuivi sa tournée des conseils municipaux de la circonscription où il a pu échanger sur les différents dossiers en cours dans les villes et villages et ainsi être au diapason des réalités de tout un chacun. Martin Ouellet a multiplié les interventions auprès du conseil des ministres afin de faire avancer certains dossiers, notamment l’annonce tant attendue en Haute-Côte-Nord de la réfection de l’amphithéâtre de Forestville. Il a également contribué au montage financier de plusieurs projets que l’on pense à la nouvelle route du terrain de camping de Portneuf-sur-Mer ou le terrain de soccer de Les Escoumins. « Les besoins sont multiples dans la région et l’incapacité du gouvernement libéral d’adapter les différents programmes aux réalités autres que celles de la métropole et de la capitale est sans équivoque. Les problématiques reliées au phénomène de l’érosion des berges ne trouvent que très peu d’écoute chez les ministres libéraux », a affirmé Martin Ouellet.

D’autre part, le député de René-Lévesque a mené de front différents enjeux qui touchent de près des citoyens et des entreprises de la circonscription. Le député a fréquemment rappelé l’inefficacité et la cible ratée du gouvernement libéral en lien avec le sommet aérien. Les coûts n’ont pas diminué pour un vol Baie-Comeau-Québec. Martin Ouellet a également été aux côtés des camionneurs artisans quant à leurs revendications légitimes auprès du gouvernement et a réclamé hauts et fort de meilleures conditions pour les travailleurs saisonniers en situation de trou noir. Le député a également fait un cheval de bataille l’attribution de contrats d’Hydro-Québec qui n’encourage pas l’accès aux plus petites entreprises en région. « Mon engagement politique je le fais pour porter les besoins et les revendications des gens de chez-nous. Ma détermination est de porter les dossiers et les enjeux qui touchent notre population », a conclu Martin Ouellet.

Donnez votre appui à Martin Ouellet