Un député du Parti Québécois pour travailler, vivre et décider en région

Le député sortant et candidat du Parti Québécois, Martin Ouellet, dresse un bilan positif de sa campagne électorale. « Pendant la campagne, j’ai rencontré beaucoup de citoyens et de citoyennes, des organisations et des entrepreneurs qui m’ont partagé leurs préoccupations. Je leur ai présenté comment le Parti Québécois veut travailler avec et pour eux. Les gens de mon comté sont enracinés à la Côte-Nord, et comme député, je veillerai à ce qu’ils puissent continuer vivre, travailler et décider en région», a affirmé d’entrée de jeu le député sortant.

 

Vivre

 

Plusieurs enjeux cruciaux ont été abordés par la société civile nord-côtière ces dernières semaines. Le candidat péquiste a présenté des propositions concrètes qui répondent sérieusement aux besoins immédiats et futurs des Nord-Côtiers et Nord-Côtières. « Évidemment, les services de proximité, comme l’amélioration des soins à domicile, le décloisonnement de quelque 200 000 professionnels de santé et le réinvestissement dans le système d’éducation ont été souvent abordés au cours de cette campagne. L’austérité libérale a frappé comme une masse les communautés. C’est pourquoi le Parti Québécois s’engage à redonner les lettres de noblesse aux services publics québécois pour que tous en bénéficient. Ces services ont un impact direct sur la qualité de vie de ceux qui habitent le territoire » a mentionné M. Ouellet.

 

Travailler

 

L’économie a également occupé l’espace politique régional. Le nationalisme économique proposé par le Parti Québécois valorisera le Québec Inc. Avec « Priorité PME », le Parti Québécois propose 16 mesures pour favoriser l’entreprenariat québécois et faciliter l’entrée de jeu de la relève. La diversification économique est aussi au cœur du programme du parti. « Pour le Parti Québécois, la diversification économique passe par l’utilisation des leviers économiques dont l’État dispose pour dynamiser l’économie nord-côtière, et du même coup,dynamiser le marché du travail régional. Par exemple, Hydro-Québec dispose d’importantesréserves d’énergie pour le secteur de l’électro-intensif. Le plafond de 500 MW et le tarif dissuasif imposé par les libéraux et Hydro-Québec n’aident en rien le développementéconomique régional», a commenté le candidat péquiste. « Comme la filière de l’électro-intensif, le Parti Québécois favorisera la croissance des secteurs de l’agriculture et du bioalimentaire, le secteur minier et du tourisme de plein air et d’aventure. Ces secteurs sont très prometteurs pour créer des emplois dans la région, et ainsi diversifier notre économie tout en la rendant plus résiliente aux aléas des marchés mondiaux du fer et de l’aluminium auxquels nos grandes industries doivent faire face périodiquement par exemple», a ajouté celui qui sollicite un deuxième mandat.

 

Décider  

 

Au Parti Québécois, les régions sont capitales pour le développement et la prospérité du Québec. C’est pourquoi le parti délocalisera 5 ministères en région, soit ceux des Forêts, de la Faune, des Pêches, des Mines et de l’Agriculture. L’objectif visé est de rapprocher les ministères et ses décideurs, des citoyens, des entreprises et des élus régionaux qui sont directement concernés par lesdits ministères. « Avec un gouvernement du Parti Québécois, les coupes libérales pour le développement régional seront chose du passé. Non seulement nous imposerons un cran d’arrêt à toute forme de centralisation de l’appareil public, nous réinjecterons aussi les 83 millions de dollars que les libéraux ont coupés. Avec cet argent, les instances régionales, comme les municipalités et les MRC, pourront décider de la planification du développement selon leurs priorités. La tutelle libérale a été dévastatrice pour la région. Un gouvernement du Parti Québécois redonnera la liberté dont les régions ont besoin pour bien se développer », a expliqué M. Ouellet.

 

Le 1er octobre prochain, c’est l’occasion pour toutes les Québécoises et tous les Québécois d’élire un gouvernement du Parti Québécois qui accompagnera la Côte-Nord dans son développement social et économique vers son plein potentiel. « À l’image de mon premier mandat, je serai présent à vos côtés pour faire avancer vos projets, pour dénoncer des situations qui amputent notre potentiel de développement socioéconomique, pour1 prendre soin de ceux qui prennent soin et pour améliorer les services publics dont vous êtes en droit de recevoir. Lundi prochain, votez Martin Ouellet pour le Parti Québécois, » a conclu le député sortant dans René-Lévesque.  

       

Donnez votre appui à Martin Ouellet